Explorer le cerveau en profondeur, c’est améliorer
la qualité de vie de 250 000 familles en Belgique.
Aidez l’UCL à relever le défi.


«J’ai cru plusieurs fois que c’était mon cerveau qui partait.»


«Il faut accepter ses nouvelles limites.»

Explorer le cerveau en profondeur, c’est améliorer
la qualité de vie de 250 000 familles en Belgique.
Aidez l’UCL à relever le défi.


«Comment vais-je pouvoir gérer cette maladie ?»

«Certaines choses ne changeront jamais et
ça, c’est très pénible.»

La maladie de Parkinson

En Belgique, 50 000 personnes âgées souffrent aujourd’hui de la maladie de Parkinson.
On estime que ce nombre aura doublé en 2030.


Cette maladie est caractérisée par la perte de neurones au sein de la substance noire, une partie du cerveau impliquée dans le contrôle du mouvement et certaines fonctions cognitives.

LES AXES DE LA RECHERCHE

La recherche vise à comprendre l’origine des déficits moteurs et cognitifs et à améliorer le traitement et la revalidation des patients.

  • Caractériser les déficits de la perception temporelle chez les patients
    parkinsoniens.
  • Mesurer l’effet bénéfique de l’exercice physique chez ces patients.
  • Vérifier si l’étude du rythme de marche permet d’évaluer le risque de chute et la sévérité de la maladie.
  • Vérifier si le ralentissement des mouvements peut être une conséquence indirecte d’une augmentation du coût de l’effort.
  • Étudier l’apprentissage moteur chez les patients afin de mieux comprendre la fonction des noyaux gris.
  • Mettre au point une intervention chirurgicale simplifiée pour placer des électrodes dans le cerveau pour certains traitements.
Resultats_Parkinson
Bouton_Don
FAIRE UN DON
La maladie de Parkinson, de la physiopathologie au traitement.
VOIR LA VIDÉO

Place de l'Université, 1 bte L0.01.20 - B-1348 Louvain-la-Neuve T +32 (0)10 47 31 26 - fondation-louvain@uclouvain.be